Accident ou geste volontaire ? L’incendie d’une école du Sud de l’Aisne pose encore question.

Enquête incendie : «NOUS exploitons toutes les pistes envisageables. Celle d’une mise à feu volontaire en est une. » Les gendarmes castels restent encore prudents, mais ne ferment aucune porte concernant l’incendie de l’école maternelle de Fossoy, à côté de Château-Thierry.

Pour rappel, deux salles, une classe et la bibliothèque se sont embrasées dans la soirée de samedi. Elles accueillent des bambins en moyenne et grande section, originaires des communes de Fossoy, Mont-Saint-Père et Mézy-Moulins. Lundi, les vingt-huit élèves des classes concernées, ainsi que leurs vingt-cinq camarades de petite section ont dû s’installer provisoirement en mairie et à la salle des fêtes. Ils devraient regagner l’enceinte de l’école, demain.

Appel à témoin

De gros dégâts ont été enregistrés au niveau matériel. Le rapport du premier expert des assurances, qui s’est déplacé sur place lundi après-midi, permettra d’évaluer les dommages causés par les flammes. Une seconde expertise est attendue dans les jours à venir, dans le but d’examiner de plus près la structure en béton de l’édifice, qui a souffert de la chaleur élevée.

Depuis les faits, les rumeurs vont bon train. Certains émettent l’idée que des guirlandes de Noël pourraient être responsables. Difficile, puisque la préparation du sapin et son ornement étaient normalement prévus pour… lundi ! D’aucuns évoquent également un problème d’ordinateur. D’après les investigations techniques, le foyer est parti de la salle de classe, où se trouve le parc informatique, mais aucun appareil n’était branché ! Enfin, il est possible d’envisager l’incident de chauffage. Sachant que la chaudière est intacte…

D’après nos informations, des traces d’essence ont été retrouvées près du bâtiment. Une constatation donnant du crédit à l’hypothèse criminelle. Celle-ci est toujours en cours de vérification. Les enquêteurs recueillent actuellement les mots des témoins potentiels. En l’occurrence, ceux des participants à une soirée qui s’est déroulée, le soir en question, à la salle des fêtes, soit juste en face de l’école. Entre cinquante et cent personnes y ont pris part.

L’objectif est, dans un premier temps, de savoir si des individus se sont approchés de l’école le soir des faits. Un appel à témoin a été lancé. Les personnes ayant observé des agissements suspects dans le secteur de l’école de Fossoy, samedi dernier, entre 18 h 30 et 19 h 30, sont invitées à se rapprocher de la gendarmerie de Château-Thierry. Tél. 03.23.83.07.46.

 Source de l’article : www.lunion.presse.fr