Le pyromane du centre-ville arrêté

Un homme de 25 ans a été mis en examen samedi pour « destruction par incendie » et incarcéré. Il est soupçonné d’avoir allumé deux incendies à Toulouse, le 21 décembre.

L’incendie d’un immeuble rue Croix-Baragnon a poussé les trois locataires présents à fuir par les fenêtres ou par le toit. Un autre 4 heures plus tôt rue des Couteliers a eu des conséquences moins importantes. Ce bilan, la nuit du 20 au 21 décembre, a alerté les services de police. Ses responsables s’inquiétaient de la présence d’un pyromane au cœur de Toulouse en pleine période des fêtes de fin d’année.

La mobilisation des policiers, notamment des enquêteurs du groupe des affaires générales de la sûreté, a permis de mettre fin très vite à cette menace. Mardi alors que les pompiers noyaient les dernières braises de l’incendie rue Croix-Baragnon, les enquêteurs interrogeaient le voisinage. Un témoin avait aperçu « un homme curieux ». Cet individu, les policiers ont isolé sa silhouette sur les caméras de surveillance de la ville et sur celle d’un commerce. Les effectifs des patrouilles de nuit avaient été sensibilisés. Et un individu, en état d’ivresse, a été interpellé vendredi dernier vers 5 heures (notre édition de samedi) à proximité d’une discothèque de la rue de la Pomme par un équipage de la brigade anticriminalité. Son ivresse et des objets de provenance douteuse (un GPS et une montre) ont amené son arrestation. Mais les policiers avaient déjà en tête le portrait-robot du pyromane.

Les enquêteurs des affaires générales ont mis les bouchés doubles pour que la garde à vue permettre de progresser sur l’incendie de la rue Croix-Baragnon. Le suspect, déjà condamné pour un incendie volontaire, aurait admis sa responsabilité dans ce feu. « Il reste encore des investigations et des vérifications dans ce dossier », souligne la commissaire Salles, adjointe à la sûreté départementale. Ce travail se fera sous commission rogatoire. Le suspect, âgé de 25 ans, a en effet été mis en examen samedi par la juge Dorothée Jullian pour « dégradations par incendie ». Et il a été placé en détention à Seysses.

Source : LADEPECHE.FR
Publié le 27/12/2010 08:09 | Jean Cohadon
http://www.ladepeche.fr/article/2010/12/27/978098-Le-pyromane-du-centre-ville-arrete.html